Catharsis : Best of

Retrouvez ici toutes les chroniques de disques, publiées par les membres.
Si vous souhaitez rédiger la chronique d'un disque, n'hésitez pas !
Nouveau venu...
Avatar de l’utilisateur
Messages: 13
Enregistré le: 15 Mai 2015, 11:52
Localisation: Paname
Platine: Denon DP 200 USB
Ampli: Chaîne Philips FW 545 C
Enceintes: Celles qui vont avec ! (50 W)
Album du moment: Tim Buckley : Goodbye and hello

Catharsis : Best of

Messagepar Chris » 24 Mai 2015, 18:32

J'ai découvert Catharsis, comme la plupart des gens, alors que j'étais tout môme, lorsque l'un de leurs morceaux servit d'indicatif à l'émission animée sur Europe 1 par feu Xavier Gélin et ses potes, "C'est ma planète".
J'avais donc acheté leur album, "32 mars" (tout un programme !!) qui présentait l'avantage de contenir la version longue de cette mélodie que j'adorais, au contraire du 45 tours.
Aujourd'hui, quand je réécoute ce disque et les suivants, force m'est de constater qu'ils ont plus ou moins bien vieilli : plus de 40 ans se sont écoulés, et le temps se montre parfois cruel avec ce qu'on encensait naguère.

CA1.png
CA2.png


Le verso de la pochette n'est pas très heureux : il reprend le concept de leur 2è album, mais en assombrissant la photo pour lui donner un petit côté "Georges de la Tour" : je suppose pour insister sur la musique un peu atypique du groupe (en tout cas dans la France de ces années-là !). Le recto est très sobre aussi, avec juste un rappel de leur seul "tube" (tiré d'une page du magazine Salut les Copains).

Malgré tout, ce Best of (qui n'est en fait qu'une addition des titres de ses 3 premiers albums) conserve un réel charme, et ce groupe mythique qui illumina la pop française naissante à l'aube des années 70 avait un réel talent. Choeurs aux vocaux éthérés, percussions atypiques pour l'époque (tribales essentiellement, mais aussi tambour, crécelle ou castagnettes), claviers omniprésents à la Caravan. On sent aussi l'influence du Pink Floyd d'Ummagumma au fil de ces grandes envolées partant en crescendo puis retombant de manière soudaine mais qui sonnent aujourd'hui de manière un peu désuète (4 art 6). Les deux moments forts de cette musique essentiellement instrumentale et chorale sont les Chevrons avec ses arpèges d'orgue en spirale, et Masq, dont la mélodie est magnifiée par la voix évanescente de la chanteuse Charlotte (le fameux indicatif radiophonique), je pense que ça rappellera quelque chose aux plus anciens !! :



Mais l'ensemble se laisse écouter sans déplaisir, et vous plonge dans un bon p'tit bain de nostalgie qui vous replace dans la mouvance post-psychédélique de l'époque (avec des titres quasi surréalistes comme Tunnel extatique ou Chelum) !

Voici la composition du groupe lors de son apogée (1971-1973) :
Roland Bocquet : orgue, piano, glockenspiel, chant
Yves de Roubaix : guitare, chant, crécelle
Patrick Moulia : guitare, tambourin, scie musicale, guimbarde, crécelle, harmonica, chant
Charlie Eddi : percussions, batterie, tarabocca
Charlotte : chant, violon, crécelle, clochettes, grelots
Alain Geoffroy : piano, charango, chant

La plupart ont ensuite effectué une carrière solo, mais de manière plus confidentielle...

A noter leur look, clairement baba cool/hippie (à l'image du Martin Circus de quand ils étaient bons :happy: ) :

cat.jpg


catha.png


ca.png

Curieux.
Avatar de l’utilisateur
Messages: 74
Enregistré le: 01 Mai 2016, 17:51

Re: Catharsis : Best of

Messagepar Pierredu76 » 21 Mai 2016, 08:57

Chris a écrit:...plus de 40 ans se sont écoulés, et le temps se montre parfois cruel avec ce qu'on encensait naguère.


Surtout pour un groupe comme Catharsis que pas mal de gens ont découvert à une époque où ils fumaient du gazon :smile:

Mais j'ai autant de plaisir à écouter ce groupe aujourd'hui (et sans gazon) qu'il y a 40 ans. Par contre, c'est une musique très typée France années 70 et peut-être faut-il les avoir connu à l'époque pour pouvoir les apprécier aujourd'hui.

Dans ma collection, j'ai les Volumes 1, 2 et 6. Et mon favori est le deuxième, connu sous le nom "Les Chevrons" en réédition. Le troisième ne m'attire pas plus que ça mais, si je le trouve un jour, je le prendrais surement quand même. Ainsi que les deux autres qui me manquent.

Retourner vers Une galette au pif !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité